Initiation à l'instruction de groupes MBCT à Carry le Rouet

Séminaire retraite en résidentiel d’initiation à l’instruction de groupes MBCT – Cycle 1

Dr Christine Mirabel-Sarron, Dr Claude Penet et Loretta Sala
2019-04-04
 

Formation organisée par l'APPEA en partenariat avec l'ADM

La M.B.C.T (Mindfulness Based Cognitive Therapy) a été développée par Zindel Segal, John Teasdale et Mark Williams (2001, 2013, 2016). Prodiguer une Thérapie Cognitive Basée sur la Méditation en pleine conscience nécessite une formation théorique et pratique aux techniques de méditation, aux outils de la psychologie des émotions, et à la Thérapie Comportementale et Cognitive (TCC).

Ce séminaire permet au clinicien de pratiquer de façon intensive la méditation de pleine conscience, d’intégrer les techniques de TCC et d'acquérir les connaissances essentielles sur les émotions et l’humeur, par l’intermédiaire de mises en situation.

Les Docteurs Mirabel-Sarron et Penet, ainsi que Madame Loretta Sala, psychologue et docteur en psychologie, sont des instructeurs certifiés en MBCT et figurent parmi les praticiens les plus expérimentés en France.

Leur expérience reconnue de l’enseignement des TCC est un atout pour transmettre cette pratique.

La MBCT a fait ses preuves pour la prévention des rechutes dans de nombreux troubles psychologiques (dépressif, anxieux, troubles des conduites alimentaires, addictions, etc.) en apportant une nouvelle façon d’approcher la souffrance humaine. Il s’agit de construire un nouveau mode de relation à l’égard de ses pensées et de ses émotions, d’observer ses pensées comme des évènements mentaux, avec bienveillance et sans jugement. `

Le plus souvent, les pensées et les émotions difficiles font l’objet d’une lutte ou de tentatives d’évitements expérientiels multiples, ce qui ne fait qu’accroître le mal-être. La méditation offre un ancrage dans les sens, dans le corps, elle permet de se tenir à distance de son "vagabondage mental", de se reconnecter au moment présent. Elle est un moyen de réguler ses émotions négatives. Elle permet de prendre de la distance par rapport à ses ruminations, d’éviter de les alimenter, et donne la capacité de se recentrer sur le présent.