Approfondir sa pratique

Au cours des 8 semaines d’un cycle MBSR / MBCT, les participants sont encadrés par le format progressif du programme et soutenus tant par l’instructeur que par le reste du groupe. Au-delà des 8 semaines, l’envie d’un soutien pour poursuivre la pratique ou pour l’approfondir peut se faire sentir.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous.
 

  • Assister aux soirées de soutien ou aux journées de pratique intensive organisées par des instructeurs MBSR ou MBCT près de chez vous.
  • Participer à un stage « Les Bases d’une Vie en Pleine Conscience ». Ce format condensé du programme MBSR, proposé sur 5 jours et en résidentiel, vous offre l’occasion d’une immersion dans les différentes pratiques du programme.
  • Refaire un cycle. La compréhension et l’intégration des différents éléments abordés lors d’un programme MBSR ou MBCT prennent du temps et, après quelques années, il vous semblera sans doute intéressant de revisiter le programme, peut-être avec le même instructeur ou avec un autre enseignant.
  • Assister aux conférences, ateliers ou séminaires que notre association propose plusieurs fois par an afin d’approfondir certains thèmes ou de s’ouvrir à d’autres champs d’application de la Pleine Conscience. Nous recevons notamment des spécialistes étrangers dont la venue est rare en Europe francophone. Certaines rencontres sont filmées et les vidéos sont mises à disposition sur ce site. N’hésitez pas à les consulter et à les partager.
  • Participer à une retraite en silence. L’ADM en organise chaque année. Il s’agit de retraites guidées par des enseignants réputés dans la tradition dont sont issus les programmes MBSR et MBCT.

Vous pouvez également vous appuyer sur les vidéos et les ouvrages cités sur notre site dans la rubrique Ressources pour nourrir votre pratique ou l’ouvrir à d’autres horizons.

Il existe par ailleurs de nombreuses propositions d’ateliers et séminaires autour de la Pleine Conscience, ce sujet étant en plein essor. Nous vous invitons à vous renseigner sur le contenu des activités proposées et sur les qualifications des animateurs.

 

Remarques sur les retraites

Tout en reconnaissant la sagesse qui est présente dans toutes les traditions méditatives, nous vous recommandons de suivre des retraites qui sont les plus alignées avec les fondements traditionnels qui sous-tendent les programmes MBSR/MBCT afin de faciliter l’approfondissement de votre pratique. L’ADM n’est pas habilitée à faire des recommandations concernant d’autres organismes. Toutefois, si vous souhaitez aller plus loin et explorer les racines traditionnelles des programmes basés sur la Pleine Conscience, nous vous communiquons ici un petit historique sur les origines de MBSR.

La pratique de la Pleine Conscience qui est au cœur des programmes MBSR et MBCT est issue pour l’essentiel de la pratique Vipassana, plus particulièrement telle qu’elle est enseignée dans le bouddhisme Theravada présent en Asie du Sud-Est. Aux Etats-Unis, pays d’où est issu MBSR, la pratique de Vipassana et de la Mindfulness s’est notamment développée à travers la création de centres laïques fondés par les pratiquants bouddhistes Jack Kornfield, Sharon Salzberg, Joseph Goldstein (Insight Meditation Society sur la côte Est et Spirit Rock en Californie). C’est ce courant qui fait généralement référence pour les retraites prises en compte dans le cursus de formation des instructeurs MBSR/MBCT.

En Europe, le mouvement est plus récent et moins structuré. Pour trouver des stages de courte durée ou des retraites en silence qui s’inscrivent dans ce courant laïque mais ancré dans la tradition, il existe notamment en Grande-Bretagne, un centre dédié (Gaïa House) et des retraites organisées par le réseau Mindfulness Network ; en France, des associations comme Terre d’Eveil ; en Belgique, la Maison du Chemin des Roches ou notre confrère l’Institut Pleine Conscience. Et bien sûr les retraites que l'ADM organise une ou deux fois par an s'inscrivent dans ce courant.

A titre d’information et afin de faciliter votre orientation, nous vous communiquons quelques noms d’enseignants francophones / francophiles que l’ADM a reçu ces dernières années et qui se réfèrent à cette tradition : Akincano Marc Weber, Pascal Auclair, Martin Aylward, Martine et Stephen Batchelor, Charles et Patricia Genoud… Ces enseignants interviennent auprès de différentes organisations. De même, un certain nombre d’enseignants américains, comme Bob Stahl, viennent régulièrement en Europe.

D’autres lieux fondés sur la pratique de la Pleine Conscience sont réputés comme Le Village des Pruniers créé par la communauté de Thich Nhat Hanh, mais n’appartiennent pas stricto sensu au même courant. De ce fait, les retraites qui y sont organisées peuvent ne pas être prises en compte dans le cursus de formation des futurs instructeurs MBSR/MBCT car elles ne répondent pas précisément aux critères demandés. Elles peuvent néanmoins intéresser les pratiquants qui veulent compléter leur expérience.