Tout savoir sur MBSR

Créé en 1979 par Jon Kabat-Zinn au sein de la Faculté de Médecine du Massachusetts, le programme Mindulness-Based Stress Reduction (Réduction du Stress Basée sur la Pleine Conscience) est un programme structuré qui tire ses influences de deux grands courants : celui des traditions méditatives orientales (pratique bouddhiste de vipassana et yoga) et celui de la science occidentale (médecine et psychologie).

Ce programme constitue une approche éducative qui vise, par un apprentissage expérientiel, à développer l’aptitude à répondre plus efficacement au stress, à la douleur et à la maladie en invitant les participants à se relier à leurs ressources internes.

Les participants apprennent à reconnaître leurs réactions habituelles aux difficultés et à adopter une attitude d’acceptation et de non jugement envers toute expérience, y compris les sensations, pensées, émotions ou comportements difficiles.

Le programme repose sur un entraînement intensif à la méditation de Pleine Conscience et sur son intégration dans la vie de tous les jours.

Les participants développent leur capacité à prendre soin d’eux et à trouver une meilleure qualité de vie.

A qui s’adresse MBSR ?

Tout en ayant des effets thérapeutiques, c’est avant tout un programme préventif et éducatif qui s’adresse à toute personne souhaitant améliorer sa manière de vivre.

Ce programme est reconnu par la communauté médicale internationale comme soutien effectif dans un certain nombre de troubles, comme le stress, le stress post-traumatique, l’anxiété, l’insomnie, la douleur, les maladies chroniques. Il peut aider en cas d’asthme, maladie de peau (psoriasis), syndrome du côlon irritable, fatigue chronique, addictions, troubles alimentaires, hypertension, maladies cardiaques, cancer (pour les personnes atteintes et leurs proches).

Comment se déroule le programme ?

Le programme MBSR se compose de 8 séances collectives hebdomadaires de 2h30 (la première et la dernière séances durent 3h00) et d’une journée de pratique intensive.

Au préalable, une séance d’orientation est obligatoire.

Au total, 30h de pratique sont proposées sur l’ensemble du programme.

Ce programme représente un engagement important de la part des participants à qui il est demandé d’assister à toutes les séances afin de bien profiter du processus évolutif du programme et de consacrer entre chaque séance environ 45 minutes par jour à l'entraînement personnel.

L’enseignement de la méditation est un point essentiel du programme. Les participants se réunissent en groupe une fois par semaine autour d’un instructeur qui les guide dans leur pratique méditative et les encourage à partager leur expérience. L’instructeur a un rôle essentiel de transmission. Son engagement profond et sa pratique personnelle de la Pleine Conscience nourrissent l’enseignement.

Lors de chaque séance, l’instructeur créé un environnement de soutien dans lequel sont abordés

  • Des pratiques de méditation guidées ;
  • Des étirements et du yoga en pleine conscience ;
  • Des périodes de réflexion et d’échanges en groupe visant à favoriser la conscience dans la vie quotidienne ;
  • Des instructions sur les pratiques et la possibilité de poser des questions ;
  • Des consignes de pratique à domicile.

Des enregistrements audio et un manuel sont fournis en soutien à la pratique personnelle.

Chaque session comprend des pratiques méditatives formelles et informelles offrant aux participants la possibilité d’explorer ce qui se passe dans leur paysage corporel, émotionnel et mental, de prendre conscience du fonctionnement de l’esprit, de mettre en évidence les schémas habituels de réactivité et de développer progressivement une nouvelle façon d’être à partir de laquelle pourront émerger des réponses adaptées aux différentes situations de la vie. Un temps significatif est dédié aux échanges, offrant à chacun la possibilité d’explorer sa propre expérience en étant accompagné et soutenu par l’instructeur.

La séance d’orientation

Cette séance est nécessaire avant de vous engager dans le programme.

Elle vous donnera l’occasion de

  • Rencontrer l’instructeur en personne ;
  • Apprendre plus de choses sur MBSR et explorer si ce programme est bon pour vous ;
  • Faire l’expérience de la pratique de la Pleine Conscience comme il vous sera proposé pendant le programme ;
  • Poser des questions ;
  • Rencontrer d’autres participants et vous familiariser avec l’expérience du groupe.

A l’issu de cette séance, l’instructeur vous demandera de remplir un formulaire afin de vérifier l’adéquation entre vos motivations, votre état de santé et l’exigence du programme. Un entretien individuel sera proposé.

La journée intensive

Cette séance qui dure une journée entière prend place entre la 6ème et la 7ème séance.

Elle vise à explorer certaines pratiques plus intensément afin de soutenir les participants dans l’intégration effective de la Pleine Conscience dans diverses situations de la vie. Cette journée les prépare à s’approprier les différentes pratiques bien avant la fin du programme.

Comment s’inscrire à un programme ?

Notre site propose un moteur de recherche qui vous permet de trouver un instructeur MBSR parmi nos membres, ainsi qu’un cycle en fonction de la date de son démarrage et de la proximité géographique.

L’ADM rassemble des instructeurs qualifiés à l’enseignement du programme MBSR. Nos membres ont suivi une formation précise s’appuyant sur le cursus mis en place par les fondateurs du programme MBSR et reconnue internationalement. Tous s’engagent à respecter un code éthique.

Nous vous invitons à contacter directement un ou plusieurs instructeurs et à assister à la séance d’orientation organisée avant le démarrage d’un cycle.

La recherche sur MBSR

La première étude sur MBSR a été menée en 1982 par Jon Kabat-Zinn lui-même. Elle établit l’efficacité du programme dans la réduction de la douleur et des symptômes secondaires à la douleur, en particulier dans les cas de douleurs chroniques. L’étude met en évidence une amélioration de la qualité de vie et un mécanisme essentiel : le découplage des composantes sensorielle et cognitive de la douleur (autrement dit, une réduction de la tendance à ‘‘dramatiser’’ la douleur).

Ces résultats positifs ont été confirmés par d’autres recherches et des contrôles à long terme (sur une période de 4 ans) ont montré que ce programme continue de prodiguer des bénéfices bien après son arrêt.

En savoir plus : consultez notre page Mindfulness et Science ou la rubrique Ressources.