Questions fréquentes

Voici quelques-unes des questions qui nous ont été posées par les personnes qui souhaitent pratiquer la médidation de pleine conscience. Merci d'en prendre connaissance avant de nous solliciter via le formulaire de contact.

Qu'est-ce que la pleine consience ?

La Pleine Conscience (mindfuness en anglais) est la conscience qui se manifeste lorsque l‘on porte attention intentionnellement et de manière non jugeante sur l‘expérience du moment présent.

Même s’il existe plusieurs manières de la définir, les éléments clés sont une intention délibérée, une attention focalisée et ancrée dans l’expérience du moment présent et une attitude de curiosité. Cette capacité de Pleine Conscience est présente en chacun de nous.

Comment la méditation de Pleine Conscience peut améliorer ma qualité de vie ?

Le bénéfice principal de la méditation de Pleine Conscience est de vivre notre vie avec conscience plutôt que dans un “pilotage automatique”, d’être pleinement dans le présent plutôt que pris dans le passé ou le futur.

Les participants témoignent souvent d’une plus grande joie pour les choses simples de la vie, comme par exemple un moment passé avec son enfant ou un proche ou plus de conscience du changements des saisons, profitant des fleurs qui fleurissent ou de la neige qui tombe. Avec la pratique de la Pleine Conscience, nous réalisons aussi qu’il y a plus de choses qui vont bien en nous que de choses qui vont mal et nous nous sentons vivre plus pleinement. Les recherches scientifiques font état de nombreux bienfaits, comme par exemple, la diminution de symptômes psychologiques tels que l'anxiété ou la dépression ou bien une amélioration des symptômes physiques comme la tension artérielle ou le taux de glycémie dans le sang.

En définitive, il s’agit là d’une question empirique. Chacun est encouragé à observer par soi-même quels sont les bienfaits de la méditation de Pleine Conscience dans sa vie quotidienne.

MBSR/MBCT est-il adapté à mon état de santé ?

De nombreuses études scientifiques ont démontré que ces programmes sont un complément efficace dans une variété de situations médicales et psychologiques.

Pour prendre connaissance d’études de référence, vous pouvez vous reporter à la rubrique Ressources et Documentation ou vous reporter aux pages Tout savoir sur MBSR et Tout savoir sur MBCT pour en connaître les principales indications.

Ai-je besoin d’une prescription médicale pour m’engager dans un programme basé sur la Pleine Conscience ?

Non...dans la plupart des cas, il n’est pas nécessaire d’avoir une prescription médicale pour s’engager dans un programme MBSR ou MBCT.

Toutefois, si vous êtes suivi par un médecin, un psychiatre ou un psychotherapeute… et que vous avez des problématiques spécifiques de santé, elles seront abordées avec l’instructeur avant de pouvoir confirmer votre participation au programme. Si vous l’y autorisez, l’instructeur pourra éventuellement prendre contact avec votre médecin ou votre psychiatre au cours du programme pour mieux vous accompagner.

Est-ce qu’un programme basé sur la pleine conscience peut être pris en charge par ma Sécurité sociale ou ma mutuelle ?

Pas encore… devant les nombreuses études qui font état des bienfaits de ces programmes sur la santé, il est possible de penser qu’ils le seront un jour.

Quelle est la différence entre MBSR et MBCT ? Quel programme est le plus adapté à ma situation ?

La MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction) se traduit en français par "Réduction du stress basée sur la pleine conscience". Pour plus d’infos, consultez la page Tout savoir sur MBSR.

La MBCT (Mindfulness-Based Cognitive Therapy) se traduit en français par "thérapie cognitive basée sur la pleine conscience". Pour plus d’infos, consultez la page Tout savoir sur MBCT.

L’intention principale de ces deux programmes est de s'entraîner intensivement à la pratique de la méditation de Pleine Conscience et de l’intégrer dans les défis de la vie quotidienne.

Pour en savoir plus sur leurs différences, vous pouvez consulter la page Les programmes MBSR et MBCT.

Depuis combien de temps le programme MBSR et le programme MBCT sont-ils enseignés ?

Le docteur Jon Kabat-Zinn a fondé le programme de Réduction du Stress basée sur la Pleine Conscience (MBSR) en 1979. Depuis sa mise en oeuvre, des dizaines de milliers personnes ont suivi le programme MBSR et appris comment utiliser leurs ressources internes pour répondre plus efficacement au stress, à la douleur et à la maladie. MBCT (Thérapie Cognitive Basée sur la Pleine Conscience) est un programme issu de MBSR qui a été développé par les psyothérapeutes cognitivistes, Zindel Segal, John Teasdale et Mark Williams au début des années 2000.

Dois-je avoir une expérience préalable de méditation ou de yoga avant de m’engager dans un programme ?

Non… Une première expérience en méditation de Pleine Conscience peut motiver certains participants à s’engager dans un programme basé sur la Pleine Conscience. Mais il n’y a aucun pré-requis pour s’y engager. Un tel programme est justement l’opportunité pour chacun d’explorer la pratique de la Pleine Conscience avec un instructeur expérimenté qui saura répondre aux différentes questions des participants sur la pratique.

Pour ceux qui pratiquent déjà la méditation ou le yoga, le programme peut être également riche en apprentissages et peut renforcer ou raviver une pratique régulière.

Y a-t-il des lectures à effectuer avant le programme ?

Non… Il n’est pas nécessaire de lire quoique ce soit avant de s’engager dans un programme basé sur la Pleine Conscience. A vrai dire, durant les 8 semaines du programme, nous conseillons aux participants de ne pas lire d’ouvrages sur la Pleine Conscience, étant donné que la pratique de la Pleine Conscience est avant tout un processus expérientiel. Nous vous invitons à utiliser le temps du programme pour l'investigation de votre propre expérience.

A l’issue du programme, il peut être utile et enrichissant pour votre compréhension de lire un ou plusieurs des ouvrages de références :

  • Où tu vas, tu es, de Jon Kabat-Zinn
  • Guéris-toi toi-même, de Saki Santorelli
  • Au coeur de la tourmente, la pleine conscience, de Jon Kabat-Zinn (manuel très détaillé du programme MBSR)
  • Méditer pour ne plus déprimer, de Z. Segal, M. Williams et J. Teasdale, J. Kabat-Zinn

Je souhaite m'inscrire à un cycle MBSR ou MBCT, comment dois-je m’y prendre ?

Le mieux est de prendre contact avec un instructeur de votre choix et d’assister à une séance d’information pour le rencontrer et connaître le lieu et les modalités des prochains cycles qu’il propose.

Vous trouverez sur notre site un moteur de recherche vous permettant de trouver un instructeur, une séance d’information ou un cycle MBSR ou MBCT près de chez vous.

Ai-je besoin d’un cahier ou d’un carnet pour prendre des notes pendant un programme MBSR ou MBCT ?

Non… Vous n’aurez pas besoin de cahier ou de carnet pour les séances du programme. Nous vous recommandons de ne pas prendre de notes pendant les séances. Le dossier pédagogique remis aux participants comporte beaucoup d’information. Et en réalité, c’est votre propre expérience des pratiques de la Pleine Conscience et votre vie quotidienne qui servent de carnet de notes.

Toutefois, certains participants trouvent utile de tenir un journal entre les séances pour prendre des notes sur leur expérience tout au long du programme.

Est-ce important de s’engager dans les pratiques de Pleine Conscience proposées chaque semaine pour bénéficier d’un programme basé sur la Pleine Conscience ?

Oui… La pratique de la méditation de Pleine Conscience est avant tout une pratique ! Pour cela, l’engagement dans les pratiques formelles est la composante la plus importante d’un programme basé sur la Pleine Conscience en 8 semaines. Nous encourageons les participants à utiliser ce programme très expérientiel comme un terrain d’exploration et de test pour leur pratique de méditation. En l’abordant de cette manière, vous pourrez ressentir les bienfaits d’un tel programme. Après un programme, les participants sont encouragés à continuer de pratiquer la méditation de Pleine Conscience de la manière qui convient le mieux à leur vie quotidienne et qui les soutient.

Combien de temps de pratique de méditation faut-il prévoir quand on s’engage dans un programme basé sur la Pleine Conscience ?

La pratique de la méditation de Pleine Conscience est une composante essentielle de chaque séance pendant un programme sur 8 semaines, mais aussi une composante essentielle entre les séances. Durant la semaine, les participants utilisent les enregistrements audio fournis par l’instructeur pour accompagner leur pratique quotidienne. Il s’agit d’enregistrements de méditations guidées de pleine conscience et des séquences de mouvements doux de yoga qui durent environ 30 à 45 minutes.

Je ne peux pas rester assis pendant longtemps, m’est-il possible de suivre un programme basé sur la Pleine Conscience ?

Oui… La méditation de Pleine Conscience ne consiste pas à s'asseoir dans l’immobilité ou à bouger lentement. La méditation de Pleine Conscience et MBSR ou MBCT consistent à porter notre attention sur ce moment, que nous soyons dans l'immobilité ou en mouvement. Les participants s’engagent dans différentes formes de pratiques de Pleine Conscience : assis, allongé, debout et en mouvement. Ils sont encouragés à prendre soin d’eux-même. Si vous avez besoin de quitter la pièce pour marcher un peu et revenir ensuite, cela est tout à fait possible. Les séances sont aussi un bon endroit pour explorer les frontières de nos limites et remarquer ce qui se passe lorsque l’on reste avec ces limites et peut-être d’observer qu’elles changent au fur et à mesure.

Ai-je besoin d’avoir une bonne condition physique ou d’être souple pour suivre un programme basé sur la Pleine Conscience ?

Non… Le programme est ouvert à une grande diversité de personnes, aux conditions multiples. Les mouvements de yoga sont conçus pour être doux et l’attention est portée sur la sensation du mouvement (ou bien la visualisation du mouvement quand ce n’est pas possible de le réaliser) plutôt que sur la réalisation d’une posture spécifique. Les participants sont encouragés à informer l’instructeur de tout problème physique qu’ils rencontrent. Cela permettra à l’instructeur d’accompagner pleinement les participants dans leur pratique de Pleine Conscience, notamment en les aidant à à modifier certaines pratiques pour les adapter à leur condition du moment. L’encouragement est toujours de prendre soin de soi du mieux que vous pouvez.

Y-a-t-il des conditions ou des situations pour lesquelles il n’est pas recommandé de s’engager dans un programme basé sur la Pleine Conscience en 8 semaines ?

Il existe des situations où les participants sont encouragés à consulter un professionnel de santé ou un psychiatre ou psychothérapeute plutôt que de s'engager dans un programme. Dans ce cas, les participants sont encouragés à reporter leur participation au cycle.

Parmi ces situations on peut citer : une dépendance accrue à une substance ou à l’alcool avec moins d’un an de sobriété, des pensées suicidaires ou des tentatives de suicide, un traumatisme récent ou non résolu, ou bien d’être en train de vivre des changements très importants dans sa vie. L’intention est que ces participants puissent un jour suivre un programme de Pleine Conscience quand ils auront trouver un accompagnement approprié et qu’ils pourront bénéficier pleinement des pratiques proposées.

Comment trouver une retraite adaptée à mes besoins ?

L’ADM propose régulièrement des retraites dans un contexte laïque. Pour connaître d’autres recommandations de lieux où vous pouvez effectuer des retraites, merci de consulter la page Approfondir.

Si votre intention est de vous former à l’instruction du protocole MBSR ou MBCT, les retraites requises dans le parcours de formation sont des retraites silencieuses de 5 à 10 jours, guidées par un enseignant. Pour en savoir plus, consultez la rubrique Devenir instructeur du site.

MBSR ou MBCT peuvent-ils être en contradiction avec une psychothérapie en cours ?

MBSR et MBCT peuvent être au contraire un excellent complément à une psychothérapie. Si vous êtes actuellement en psychothérapie, nous vous recommandons de parler à votre thérapeute de votre intention de participer à un programme en 8 semaines. Il est souhaitable que votre psychothérapeute soit favorable à votre engagement dans ce programme. L'instructeur pourra, avec votre accord et votre autorisation, se mettre en relation avec lui si vous décidez de suivre le programme.

En quoi la méditation de Pleine Conscience est-elle différente d’autres formes de méditations ?

La méditation de Pleine Conscience est une pratique d’attention au moment présent. La méditation de Pleine Conscience accroît la capacité à voir clairement les choses lorsqu’elles se déroulent, de manière non jugeante. Elle facilite à la fois une attention plus focalisée et une attention plus large, en nous permettant d’être plus conscients de nous-mêmes et du monde qui nous entoure. L’intention de la pratique de la Pleine Conscience est d’être pleinement présent dans notre vie.

Il existe de nombreuses formes de pratiques méditatives. Certaines autres pratiques de méditations mettent l’accent sur la concentration, le développement d’une attention focalisée en un point, ou bien encore la connexion à une force supérieure. Si la méditation de Pleine Conscience ne semble pas correspondre à ce que vous recherchez, vous pouvez explorez d’autres formes de pratiques.

Les enfants et les adolescents peuvent-ils s’engager dans un cycle MBSR ou MBCT ?

MBSR et MBCT ont été conçus pour des adultes. Ces programmes peuvent accueillir des participants à partir de 17 ans. Il existe des programmes adaptés aux enfants et aux adolescents. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page Autres Programmes ou vous rapprocher de l’association Enfance et Attention.

La pratique de la méditation de Pleine Conscience est-elle compatible avec ma foi religieuse ?

MBSR et MBCT sont des programmes laïques, développés pour être accessible à tous, quelque que soit sa croyance ou ses traditions religieuses. La pratique de la Pleine Conscience consiste à cultiver la présence à notre vie telle qu’elle est et à s'entraîner à voir plus clairement notre être et notre relation à ce qui nous entoure. Cette pratique est un bon complément à un grand nombre de traditions religieuses, par l’exploration et le développement d’une pratique personnelle.

Comment se former pour être instructeur MBSR ou MBCT ?

Le parcours de formation pour devenir instructeur MBSR ou MBCT demande du temps et un investissement dans une pratique personnelle approfondie et soutenue. Pour enseigner la Pleine Conscience, il est important de la pratiquer et de l’avoir explorer pour soi-même. Veuillez noter que la formation d'instructeur MBCT (Thérapie Cognitive Basée sur la Pleine Conscience) est réservée aux professionnels de santé tels que les psychiatres, psychologues, psychothérapeutes.

Pour plus de renseignements sur les parcours de formation d’instructeur, vous pouvez consulter la rubrique du site Devenir instructeur.

Comment devenir membre de l'ADM ?

Il y a plusieurs catégories de membres : les membres instructeurs qui ont droit de vote aux Assemblées Générales de l’ADM et les membres d’honneur/bienfaiteurs/de soutien qui n’ont pas droit de vote. Pour en savoir plus sur les critères d’adhésion, merci de consulter la page Devenir Membre Instructeur.

Comment puis-je m'inscrire à la newsletter de l‘ADM ?

C’est très simple, il vous suffit de vous y inscrire sur cette page.

 

Pour ceux qui souhaitent se former, vous pouvez consulter la FAQ "Se former"