logo ADM

Polir le miroir du Coeur - Atelier en ligne

compagnons sur le chemin de l’amitié et de l’amour

avec Saki Santorelli
du 3 au 6 décembre 2020 - en ligne via Zoom
 

 

L’amour est la marchandise

Que le monde réclame.

Si vous la conservez dans votre coeur

Chaque âme deviendra votre client.

                                              - Hazrat Inayat Khan -

 

Quand il s’agit d’amour, nous sommes tous “clients”. Comme le papillon et la lumière, nous sommes irrésistiblement attirés par cette “marchandise” parce que profondément en nous nous savons que l’amour a de la “valeur”. Le cœur est la source et le réservoir de l’amour. Entrer dans cette demeure demande un art et un prix à payer : avoir la volonté d’abandonner progressivement notre soi limité pour l’illimité.

Bien entendu, une telle perspective peut nous emplir d’appréhension, d’incertitude et de l’impulsion  de nous détourner. Et pourtant… comme le papillon, quelque chose nous pousse vers la lumière du feu ; cette fusion que nous appelons amour. Alors que nous orientons notre vie vers le cœur, nous découvrons la tendresse, la bravoure, et le courage si réel et palpable de nous tourner de bon gré. Nous nous tournons avec bienveillance et détermination vers nos vulnérabilités : vers nos endroits cachés, vers les façons dont nous avons manqué d’authenticité envers nous-même et dans nos relations avec les autres ; vers ce qui nous a empêché d’incarner nos idéaux les plus profonds et nos valeurs. Toutes ces habitudes limitantes et protectrices sont ce que les Soufi nomment la « rouille » accumulée sur le cœur. Dégrisant et guérissant, quand nous entrons en amitié avec nos vulnérabilités conditionnées, quand nous les regardons profondément, les comprenons et les utilisons à bon escient, elles deviennent les agents polissants révélant notre complétude innée, notre noblesse et notre luminosité.

Alors, chers amis, mettez du cœur à l’ouvrage, c’est notre lignée – le chemin de l’amour et de l’amitié que les êtres humains à travers toutes les traditions contemplatives ont emprunté depuis des millénaires. Expérientiel et hautement relationnel, cet atelier est une invitation à explorer ce que c’est pour chacun d’entre nous d’entrer et d’assouplir, purifier et polir le miroir du cœur. Ensemble nous nous engagerons dans des sessions de méditation guidée, d’échanges à deux ou en petits groupes, de pratique en silence individuelle et en groupe, dans la poésie et le conte, et dans des devoirs à domicile quotidiens, avec l’intention de créer une continuité de conscience. Des moments de conversation et d’exploration structurés et spontanés auront lieu également.

 

Comme une mère protégerait son enfant unique avec sa propre vie…

cultivez un amour sans limites pour tous les êtres

- Bouddha-

Note sur le format en ligne

Ce programme est enraciné dans le silence et la pratique de la méditation guidée, avec des échanges structurés en dyades ou en petits groupes émergeant de notre expérience en tant que participant et à travers les contemplations proposées. Une emphase particulière sera mise sur le raffinement de la connaissance de soi et des qualités de cœur comme l’amour, la tendresse, le courage et la vulnérabilité.

Avec l’intention de développer une continuité de conscience harmonieuse et unifiée, l’atelier partage de nombreuses qualités semblables à une retraite à la maison. Afin de créer des ponts entre les sessions, Saki suggérera des exercices et des réflexions avant et à la fin de chaque session.

Nous invitons ceux d’entre vous qui sont parfois fatigués par les aspects audiovisuels des programmes en ligne par Zoom de vous concentrer principalement sur les mots quand la dimension visuelle devient difficile et improductive pour vous. Toutefois, nous vous demanderons d’utiliser l’audio et la vidéo lorsque nous travaillerons en petits groupes.

En plus du travail en petits groupes, du temps sera prévu pour des questions et des commentaires avec le groupe au complet.

Biographie

Saki Santorelli est professeur en médecine. Il fut directeur de la Clinique de Réduction du Stress de 1996 à 2017, et directeur du Center for Mindfulness  de la Faculté de Médecine du Massachusetts de 2000 à 2017.

Toute sa carrière en médecine académique a été orientée autour de l'intégration de la Pleine Conscience dans les soins cliniques et la santé publique. Il a exploré la nature de la relation de guérison lorsqu'elle est embrassée dans la grande étreinte de la Pleine Conscience, en travaillant avec des milliers de patients et en participant à la formation de plusieurs générations d’étudiants en médecine, de professionnels de la santé, d’éducateurs, de praticiens et chercheurs en mindfulness, plus spécifiquement sur le programme MBSR.

En 2001, il a fondé Oasis Institute, le centre de formation professionnelle du CFM où il a mis en place un parcours complet de formation des instructeurs MBSR. À ce jour, l’Institut Oasis a formé plus de 19 000 professionnels dans 80 pays.

Il est l’auteur de Guéris-toi toi-même (Edition Les Arènes).

Modalités pratiques

Cet atelier aura lieu en ligne via la plateforme Zoom. Un accès à internet est nécessaire. Le téléchargement de Zoom est simple et gratuit. Il peut se faire sur un ordinateur ou sur un smartphone.

Une traduction simultanée vers le français sera disponible (vous pourrez choisir d'écouter soit l'anglais, soit le français).

 

Détails des horaires 

Jeudi 3 décembre : de 19h30 à 22h30

Vendredi 4 et samedi 5 : de 15h à 17h30  puis de 19h30 à 22h30

Dimanche 6 décembre: de 15h à 18h

 

Tarifs (TTC)

Nous vous invitons à choisir en conscience le tarif qui convient à votre situation.

  • Tarif réduit : 120€
  • Tarif de base : 200€
  • Tarif de soutien : 300€

 

Précisions sur les tarifs :

  • Le tarif de base est calculé au plus juste pour permettre de couvrir les frais d’organisation.
  • Le tarif réduit s’adresse à toute personne qui estime que sa situation financière ne lui permet pas de s’acquitter du tarif normal. Ce tarif est également accessible aux membres de l’ADM à jour de leur cotisation.
  • Le tarif de soutien est proposé à toutes les personnes dont les conditions financières leur permettent de payer un peu plus et qui souhaitent soutenir ainsi l’ADM dans sa démarche d’organisation de rencontres et de retraites.