Conférence de Eric Loucks à Strasbourg

Impacts de la pleine conscience sur la santé de la population : données scientifiques et opportunités

Vendredi 26 avril - Strasbourg – 20h30/ 22h30 – Université de Strasbour

0000-00-00
 

 

Impacts de la pleine conscience sur la santé de la population : données scientifiques et opportunités

Vendredi 26 avril - Strasbourg – 20h30/ 22h30 – Université de Strasbourg, en partenariat avec l’ADM et Brown University

Conférence publique - Entrée libre, sans réservation 


Lieu : Faculté de Médecine - Université de Strasbourg  - Petit amphithéâtre - 4 rue Kirschleger  -  67000 Strasbourg

 

L'intérêt du public pour la pleine conscience connaît une expansion mondiale rapide, de même que les données scientifiques. Pour cette raison, les approches de santé publique sont nécessaires pour favoriser les systèmes d’initiation aux « Interventions Basées sur la Pleine Conscience » fondées sur des preuves. Cette conférence abordera certaines des données les plus solides et les lacunes dans la connaissance des effets de la « Pleine Conscience » sur la santé physique et mentale. Il y sera exploré quelques-unes des principales opportunités permettant des avancées dans le domaine de la recherche et de l'éducation, notamment au niveau des systèmes de transmission de la « Pleine Conscience », de la prise en charge par l’assurance maladie et l'adaptation des interventions « Basées sur la Pleine Conscience » à des patients et à des groupes démographiques spécifiques.

 

Biographie

Eric Loucks est professeur agrégé et directeur du Mindfulness Center@Brown, au sein de l’École de Santé Publique et de la Faculté de Médecine. Il a publié plus de 80 articles revus par des pairs et a axé ses recherches sur l'identification des mécanismes biologiques par lesquels des facteurs sociétaux tels que la « Pleine Conscience », l'éducation et l'adversité précoce peuvent influer sur les maladies cardiovasculaires. Eric Loucks est à l’origine de résultats de recherche qui ont permis de mieux comprendre comment des facteurs biologiques tels que les marqueurs inflammatoires, l'épigénétique, la pression artérielle, l'obésité, les lipides, entre autres, peuvent être des mécanismes importants par lesquels des facteurs sociétaux pourraient influer sur les maladies cardiovasculaires. Il met actuellement en œuvre des applications pratiques de ce travail, notamment des essais contrôlés randomisés d'interventions de pleine conscience afin de remédier aux disparités sociales en matière de maladies cardiovasculaires.